Votre comportement vocal

warning_edited.png
shutterstock_41529565_edited.jpg

Repérer les signaux d'alarme

Lorsque vous rentrez dans la zone rouge vocale, des signaux anonciateurs apparaissent... encore faut-il savoir les identifier et en tenir compte : 

  • douleur​s laryngées

  • fatigue vocale

  • inefficacité vocale

  • perte du contrôle vocal (justesse, volume, stabilité)

  • sensation de serrage laryngé

  • gêne, picotements, irritations

Eviter de chuchoter

Mieux vaut préférer la voix douce et confortable au chuchotement qui crée un comportement de serrage laryngé, même sans production de son. La voix doit être douce mais sonore.

contractions scapulaires.jpg
images (2).png

Ne pas forcer sur sa voix

Que ce soit en quantité (surmenage) ou en qualité (malmenage), ne forcez surtout pas sur votre voix ! Vos cordes ne casseront pas... mais s'irriteront, s'inflammeront et à terme s'épaissiront pour se protéger en formant nodules, oedèmes et autres pathologies bénignes.

Préparer la voix

Le matin bien sûr mais aussi avant toute prise de parole intensive ou longue. Tout au long de la journée, n'hésitez pas à la replacer, à étirer vos cordes, à mobiliser votre larynx mais aussi vos articulateurs. Nul ne court un marathon avant de s'être échauffé ! Il est temps de faire un peu d'exercice vocal !

visuel_service_clients_edited.jpg
119104_large_edited.jpg

Se méfier du téléphone

Lorsque nous parlons au téléphone, l'absence de cible visuelle et l'éventuel bruit de fond nous font parler plus fort, ce qui, à terme, fatigue la voix. L'utilisation du Bluetooth en voiture remporte la mention spéciale "forçage vocal"! La position dite de la "gouttière vocale" peut vous aider à concentrer l'énergie vocale dans le combiné et à mieux gérer votre volume sonore.

Eviter de racler la gorge

Gratter la gorge pour enlever une mucosité a pour effet d'irriter les cordes vocales et de créer encore davantage de sécrétions. Par ailleurs, le hemmage (action de racler la gorge) tend à devenir un tic dont il est difficile de se débarrasser une fois installé ! Mieux vaut tousser une bonne fois, boire, avaler la salive avec force ou encore pratiquer des glottages légers.

Newsletter-face-to-face-300x300.jpg
comment-choisir-mégaphone_edited.jpg

Privilégier le face à face

Dans la mesure du possible, mieux vaut éviter de parler à quelqu'un qui se trouve hors de votre champ de vision (autre pièce de la maison, passager arrière en voiture, etc.) sous peine de s'exposer au risque de forçage vocal. 

Limiter la voix d'appel

L'intensité vocale est une source majeure d'effort vocal et possiblement de forçage. Par conséquent, mieux vaut utiliser d'autres procédés tels que taper dans ses mains ou siffler plutôt que d'appeler fort de façon répétée dans une journée.  Si toutefois, vous avez besoin de parler fort, rappelez-vous que l'énergie doit être puisée sur l'ensemble du corps et non uniquement sur le larynx. Ancrez-vous bien au niveau des jambes, du dos et du cou et appelez en pensant à envoyer la voix derrière vous et non devant. 

Une pression d'air excessive et une projection du corps vers l'avant induiront immanquablement un forçage. Pensez bien à appeler l'autre à vous plutôt qu'à expulser votre voix au dehors. 

 
Nous contacter