Votre prise en charge péri-opératoire

Toute intervention du larynx devrait idéalement être associée à une prise en charge orthophonique, sans quoi vous risquez mauvaise cicactrisation et/ou récidive. En effet, la lésion cordale est consécutive et/ou entretenue par un forçage qu'il faut corriger. Par ailleurs, des exercices doux vous seront proposés pour éviter les adhérences cicatricielles.  Cette prise en charge doit encadrer l’acte chirurgical et sa mise en place être planifiée au moment de la décision opératoire.

C'est une période essentielle pour l'obtention d'un bon résultat vocal. Le planning de cette période doit être précédemment fixé en fonction des disponibilités de chacun des intervenants et de vos impératifs professionnels.

La période pré-opératoire

Lorsque une intervention est décidée

Lorsque la décision opératoire est prise, une prise  en charge pré-opératoire de quelques séances est nécessaire afin de compléter le bilan vocal, vous  apporter toutes les explications sur le déroulement de l'intervention, les suites opératoires et les modalités de la reprise de la phonation et du travail.

La date de l'intervention

Le bon timing

Elle est fixée en accord avec l'orthophoniste après une prise en charge plus ou moins longue en fonction du type de lésion et lorsqu'il est acquis que la rééducation est allée à son terme.

 

La durée de l'arrêt de travail, la date de reprise prévisible seront fixées en fonction de la profession du patient de la nature des lésions opérées .

 

L'intervention est effectuée sous anesthésie générale en ambulatoire la plupart du temps, sa durée est d'environ 30 minutes.  C'est un acte non douloureux et l'alimentation peut se faire normalement et sans difficultés dès le premier soir .

La période post-opératoire

Le repos vocal et la reprise vocale

Le repos vocal post-opératoire est nécessaire à une bonne cicatrisation.

 

Par repos vocal on entend l'absence complète d'émission sonore pour éviter tout traumatisme aux niveau des cordes vocales qui empêcherait ou ralentirait le processus de cicatrisation.

 

La voix chuchotée est également à proscrire, de même que tout ce qui peut entraîner un contact répété des cordes vocales entre elles comme la toux, les raclements de gorge ou une activité physique importante (fitness, footing, musculation etc.)

 

La durée du repos vocal va de 3 à 5 jours en général et vous sera précisée par votre chirurgien et votre orthophoniste .

 

La reprise vocale et les premiers essais de phonation se font en général en présence de votre orthophoniste . Cette reprise doit être progressive en évitant les situations de forçage et les temps de parole trop longs.

La durée de l'arrêt de travail sera adaptée à votre profession et au type d'intervention réalisée elle peut aller de quelques jours à quelques semaines pour un professionnel de la voix (chanteur, enseignant, etc.)

Un premier  controle de l'état de vos cordes vocales sera réalisé par l'orl au cours de la première semaine et avant votre reprise du travail .

 
Nous contacter